UN REFLEXE de Zulma Rouge – Le Court du Mois

Pertinence.retinienne/ mars 30, 2021/ Le Court Du Mois/ 0 comments

Zulma est une jeune réalisatrice que j’ai découvert il y a quelques années et dont je suis attentivement les projets depuis. Un Réflexe est le film avec lequel je suis entré dans son Univers. Je vous propose aujourd’hui de la rencontrer pour parler du Court du Mois !

INTERVIEW : Rencontre avec Zulma ROUGE, réalisatrice de UN REFLEXE

Zulma ROUGE, réalisatrice de Un Réflexe

Salut Zulma et merci de partager ton film Le Réflexe. Tout d’abord peux-tu te présenter en quelques mots et nous parler de ton parcours ? 

J’ai grandi en Camargue, au milieu des herbes hautes et des insectes. Après avoir obtenu un bac scientifique, j’ai étudié la technique du cinéma à Montpellier où j’ai rapidement pris la caméra et réalisé trois courts métrages “d’école”.

Arrivée à Paris en 2010, j’ai terminé ma Licence Art du spectacle à Paris Diderot. Parallèlement, je me suis essayé à plusieurs métiers du cinéma, du jeu d’acteur au montage, en passant par la décoration et le cadre, afin d’avoir une vision globale du métier.

 Il est important pour moi d’avoir eu connaissance des différents corps de métiers du cinéma pour pouvoir les comprendre et mieux communiquer avec mes techniciens et comédiens.

En 2013 j’ai créé l’association Le Crabe Rouge afin de réaliser Bride, mon premier court métrage dans des conditions semi professionnelles, durant lequel j’ai constitué une partie de l’équipe de mon deuxième court métrage « Un réflexe ».

Un Réflexe, Photo de tournage

Le Réflexe est donc un de tes premiers films. Dans quels conditions de production a-t-il été réalisé ?

Ce film a coûté seulement 500 euros (j’étais alors étudiante et c’était déjà beaucoup).  En auto-production donc, il a fallu trouver des astuces pas chères et débrouilles (prêts, locations, récupération), et avoir une équipe impliquée et motivée, ce que j’avais la chance d’avoir à mes côtés.

Comment as-tu travaillé la direction artistique (Costumes, décoration, …) pour obtenir ce rendu esthétique ? 

J’avais une vision précise du rendu du film, j’avais des inspirations et celles-ci m’ont aidées à travailler avec mon chef opérateur, Julien Grisol, afin d’obtenir LE film que j’imaginais en fermant les yeux. La lumière à été bien gérée par Julien et son équipe, pour la déco j’avais également des instructions ultra précises car je “voyais” vraiment le film.

Un Réflexe, Photo de tournage

Pourquoi avoir fait ce choix de transformer tous les dialogues par un « grommelot » incompréhensible ? Etait-ce un défi pour ta comédienne ?  

C’était pour moi au départ une volonté de travailler “petit à petit”. Je m’explique : mon premier film était muet. Je passais au grommelot avec Un réflexe, et au parlant avec On the other side mon film suivant. Aussi, le format court s’y prêtait, pour un long cela aurait été différent.

Enfin, je voulais que le film se comprennent par toutes et tous, de manière universelle, au delà de l’âge, du sexe, de la langue, de la culture, et le grommelot m’aidait à cela.

Un Réflexe, Photo de tournage

Comment s’est passé la collaboration avec tes compositeurs, Grégory Moore & Christophe Le Merrer ?

Extrêmement bien. Avant le film, avec mes directions, Gregory et Christophe avaient pu me faire une ébauche de musique. Une fois le montage terminé nous n’avons plus eu qu’à ajuster et mixer les rythmes pour qu’ils soient calés à l’image… Un plaisir !

Encore merci pour toutes ces réponses. Peux-tu nous parler de ton parcours depuis ce film, il y a eu au moins deux nouveaux court-métrages me semble-t-il ?

Avec plaisir 😉 ! Après avoir obtenu le prix Canal+ avec ce film, j’ai obtenu le pré-achat de mon prochain film sur lequel je me suis mise à travailler. On the other side est né, produit cette fois, par Offshore, puis j’ai ensuite réalisé Fait maison, une comédie burlesque avec Capricci

Je suis actuellement en développement d’un drame avec Picseyes production, et prépare l’écriture de mon premier long métrage.

Affiche du film Un Réflexe

Q.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*