LA QUEUE de Yacine Sersar – Le Court Du Mois

pertinence.retinienne/ novembre 4, 2019/ Le Court Du Mois/ 0 comments

Le Court Du Mois d’Octobre est bien à la bourre, mais le voici ! J’ai le très grand plaisir de vous partager le court-métrage La Queue, réalisé par Yacine SERSAR en 2013. Produit par Gulliver Production, j’ai découvert ce film grâce à mon ami, Antoine COESENS qui joue un rôle à l’intérieur. J’ai immédiatement voulu vous le partager car je l’ai trouvé superbement réalisé et très amusant ! Je vous laisse 10minutes pour le regarder, et on en discute avec le réalisateur tout de suite après !

INTERVIEW : Rencontre avec Yacine SERSAR, réalisateur de La Queue

 

Yacine SERSAR, réalisateur de La Queue

Quentin (PR) : Salut Yacine et merci d’avoir accepté de partager ton film avec les lecteurs du site PERTINENCE RETINIENNE. Pourrais-tu nous dire quelques mots sur toi pour commencer ?

Yacine : J’ai fait mes premières armes en tant que réalisateur sur la chaîne TV de proximité du XXème arrondissement de Paris : Télé Bocal. Cela m’a donné envie d’aller plus loin dans la création et la réalisation audiovisuelle.

J’ai intégré ensuite la chaîne de télé “Comédie!” à l’époque où Dominique Farrugia était président. Je travaillais sur “la grosse émission” diffusée tous les soirs en direct, avec la troupe “Les Robins des Bois” et plus tard, avec Kad et Olivier.

Puis j’ai rejoint l’équipe audiovisuelle du Muséum National d’Histoire Naturelle, afin de réaliser des vidéos et des montages pour les divers expositions temporaires…

Actuellement, je suis dans le sud (Hérault) et je réalise des vidéos pour le Comité d’agglomération Hérault Méditerranée.

Q : Peux-tu nous dire dans quel cadre tu as réalisé ton court métrage, LA QUEUE ? Et quelles ont été les conditions de tournage ?

Y : Le script a été écrit bien longtemps avant le tournage. Je l’avais présenté à un concours de scénarios au festival du film court d’Orléans, et j’ai décroché le premier prix. Cela m’a énormément motivé et j’ai écrit d’autres scénarios, dont le film : Tous les matins d’Yvette que j’ai produit et réalisé. Ce court métrage a remporté près de 19 prix dans les festivals. Ma motivation a été multipliée par mille (!) et j’ai produit d’autres courts, avec autant de succès dans les festivals.

 

Photo de tournage de La Queue

En 2011, j’ai ressorti le scénario de” LA QUEUE “ de mon tiroir et sachant que je ne pouvais pas le produire seul, j’ai décidé de contacter la société Gulliver productions. Nous avons présenté le projet à la commission du film de la région Languedoc Roussillon et ô joie, nous avons obtenu un budget pour le tournage. Le CNC a suivi peu de temps après.

Le tournage a démarré au mois de juin 2013 à Agde dans un énorme supermarché. Cela va de soit que les tournages se faisaient de nuit, après la fermeture du magasin ! L’ambiance était excellente, une aventure inoubliable !

Q : Comment as-tu eu l’idée de ce film ? La première chose que tu m’as demandé, c’était si ça m’avait rappelé des souvenirs, dois-je en déduire que tu t’es inspirée de ce que tu as pu observer dans ton quotidien ?

Y : L’idée m’est venue en faisant mes courses. Il se passe toujours quelque chose dans une file d’attente. Pour la petite anecdote, la première scène du film, c’est du vécu : quand j’ai laissé passer devant moi une jeune fille avec son article à la main, et que le code barre ne passait pas, les gens placés derrière moi m’ont bien fait comprendre que je n’avais pas à prendre seul la décision de la faire passer devant tout le monde ! Ensuite, au fur et à mesure, j’observais les comportements souvent agressifs des personnes dans les files d’attente. J’ai toujours un carnet dans la poche, et je notais les scènes, et surtout les dialogues…

 

Photo de tournage de La Queue

À l’issue de divers projections (festivals et autres) les gens, tout sourire viennent me dire avoir vécu certaines scènes du film ! C’est sûr, LA QUEUE est une comédie sociale ! 

Q : On peut dire que tu as un beau casting ! Pourrais-tu nous en dire quelques mots, comment as-tu trouvé tes acteurs, et plus particulièrement Jean-Paul Rouve ?

Y : Pour incarner le rôle du personnage principal, je ne voyais que l’acteur Jean-Paul Rouve. Quand j’étais à Paris, j’ai travaillé durant 3 années sur la chaîne “Comédie !” avec la troupe “Les robins des bois”. J’avais gardé un contact avec les comédiens, dont Jean-Paul. J’ai pu le contacter et lui envoyer directement le scénario.  Deux jours après, il me répondait pour me dire qu’il aimait beaucoup et qu’il était ok pour le rôle.

J’ai organisé un casting “figuration” sur la ville d’Agde (sur une durée de deux jours). J’ai ensuite contacté un comédien de ma région : Olivier Cabassut, qui dirige une compagnie de théâtre sur Agde-Pézenas. Ensemble, on a pu clôturer le casting.

Michel Crémades, un ami de longue date était dans la région et sur ma demande, a accepté de faire une apparition dans le film.  J’ai proposé le rôle du “chiant” à Antoine Coesens (un bon ami aussi !) et il a accepté immédiatement.

 

Yacine SERSAR et Jean-Paul ROUVE sur le tournage de La Queue

Q : Comment s’est passé le tournage dans un supermarché ? Vous avez dû avoir pas mal de contraintes, quel souvenir gardes-tu ?

Y : Comme je le disais plus haut, le tournage commençait après la fermeture du magasin. Nous avons donc travaillé de nuit (souvent jusqu’à 3 heure du mat). J’en garde un excellent souvenir, l’ambiance était excellente avec les comédiens, figurants et techniciens !

Q : Merci beaucoup pour toutes ces réponses ! Pour terminer peux-tu nous dire quelques mots concernant tes projets actuels ?

J’écris actuellement pour un projet de long métrage. C’est une comédie. Vous pouvez retrouver des informations sur mon site : http://yaleproduction.com et voir mes autres court-métrages directement sur ma chaîne Youtube. Merci, à bientôt !

 

Affiche de La Queue

Q.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*