Procédure de tournage : Moteur, ça tourne et Action !

pertinence.retinienne/ juillet 14, 2019/ Le Monde du Cinéma/ 3 comments

Suite à l’article sur le clap, j’ai pensé qu’il serait intéressant de partager avec vous la procédure à suivre pour le tournage de chaque prise. On connaît tous ces mots emblématiques du cinéma : « Moteur », « Ca tourne », « Action » et « Coupé ». Un vrai rituel existe, mais dans quel ordre sont-ils annoncés, par qui et pourquoi ?

Préparation du plan

Avant de pouvoir tourner, il faut mettre en place le plan. C’est-à-dire mettre poser un cadre, installer la lumière, diriger les comédiens et enfin répéter le plan dans son ensemble. Une fois que l’on s’est assuré que tout est en place, on est prêt à tourner.

« Silence »

Le 1er Assistant Réalisateur demande le Silence. Sur un plateau, tout le monde sait que cela signifie que l’on est prêt à tourner. Tout le monde se met donc à son poste et cesse tout bruit.

Tournage : Dédestinés / Photo : Victorien Vicente

« Moteur »

Le réalisateur demande le « Moteur ». Cela signifie qu’il est installé derrière son écran et est prêt à regarder le plan. Il attend donc le lancement de l’enregistrement.

« Moteur demandé »

Très souvent, le 1er Assistant Réalisateur relayera la demande du « Moteur » pour s’assurer que tout le plateau l’ait entendu. Il la dira également dans le talkie-walkie pour que les personnes proches du plateau cesse tout travaux.

« Ca tourne »

Annoncé par le Chef Opérateur du Son, il indique avoir lancé l’enregistrement du Son. Ce sera toujours lui qui commencera a enregistré en premier, à l’origine pour des questions d’économies : la bande magnétique coûtant bien moins cher que la pellicule !

Tournage : Dédestinés / Photo : Victorien Vicente

« 37 sur 3, première »

Le machiniste ou la personne faisons le clap fera l’annonce du plan que l’on va tourner. Il s’assure ensuite, si ce n’est déjà fait, que le clap soit bien visible dans le cadre de la caméra.

« Clap »

Le 1er Assistant Caméra annoncera « Clap ». Cela signifie qu’il a lancé le moteur sur la caméra et donc l’enregistrement. Il indique donc au machiniste qu’il peut « clapper« 

Tournage : Dédestinés / Photo : Victorien Vicente

CLAP !

Le son tourne et a eu l’annonce orale, la caméra tourne et filme actuellement l’annonce écrite. Le machiniste peut clapper pour assurer la synchronisation image/son. Le machiniste sort rapidement du champ.

« Cadré »

La cadreur s’assure que le cadre est libéré, qu’il a trouvé sa position de début et que la netteté est bonne. Il est prêt à tourner et annonce qu’il est « cadré ».

Tournage : Dédestinés / Photo : Victorien Vicente

« Action »

Tout est prêt pour enregistrer la prise. Le réalisateur annonce « Action ». Les comédiens vont jouer la scène, pendant que toute l’équipe technique enregistrera leur prestation.

« Couper »

Lorsque la prise est terminée, le Réalisateur dit « couper ». On coupe l’enregistrement de la caméra et de l’enregistreur son, les comédiens arrêtent de jouer. Chacun se remet à sa place de début pour recommencer la prise ou pour changer de plan.

Q.

Share this Post

3 Comments

  1. Bonjour Quentin! Super site bravo 🙂
    quid du clap de fin ? 😉 Sur des tournage j’ai entendu des 1er assistant cam dirent « annonce » c’est la meme chose que « clap » ?

    1. Salut Antoine ! Merci pour ton commentaire !
      En effet, il peut arrivé que l’on fasse un « clap de fin » si celui-ci est difficile à faire en début de plan. J’aurais d’autres occasions d’en parler plus en détail, mais en résumé la procédure est inversée. En fin de plan on présente le clap à l’envers, on « clappe », puis on fait l’annonce. Toujours dans le même but de couper la caméra le plus tôt possible.
      Quand à dire « annonce », ça arrive régulièrement en effet, je dirais que c’est plutôt pour relayer au machiniste l’information que le son tourne, et qu’il peut donc faire l’annonce sonore. Si c’est le premier assistant qui le dit, c’est sûrement qu’il lance le moteur avant que l’annonce soit faite, ce qui est bien moins dramatique qu’à l’époque de la pellicule ! 😉

  2. Et après le « Couper » du réalisateur, tous ceux qui avaient affirmé « ça tourne » avec force et énergie, emploie ce qui leur reste de lucidité pour clamer « C’est coupé ! ». Parce que la caméra ou l’enregistreur qui continue de tourner, ça n’arrive pas qu’aux autres…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*