Le Zoom

pertinence.retinienne/ mai 11, 2020/ Articles Techniques/ 0 comments

Le mois dernier, je vous ai parlé des Focales, élément technique très important ! Dans le prolongement, je me suis dit que ce serait bien de parler du Zoom. Celui-ci est directement lié à la notion de focale, même si le terme peut indiquer deux éléments : un procédé artistique et un type d’objectif.

Zoom comme objectif

Il existe deux types d’objectifs en Cinéma : les « focales fixes » et les « focales variables ». L’explication se trouve dans le nom. Une optique fixe ne propose qu’une seule focale. Une optique à focale variable permet, grâce à un jeu de lentilles, de faire varier la focale de l’optique. Pour des raisons techniques évidentes, une optique fixe a bien souvent une meilleure qualité (moins d’aberrations, plus grande ouverture) qu’une optique à focale variable à moins d’augmenter le budget en conséquence. Les optiques à focales variables sont également appelées « zoom » justement pour leur utilisation possible au niveau artistique.

Zoom comme effet artistique

Comme je viens de vous expliquer ci-dessus, une optique à focale variable permet d’allonger ou de réduire sa focale sans changer d’optique. Cela va permettre de modifier de façon continue le grandissement du sujet. Evidemment, cela a donné des idées à nos ancêtres cinéastes, qui ont eu l’idée de filmer ce glissement d’une focale à une autre. Et ainsi apparaît le zoom comme « mouvement ».

Je marque mouvement entre guillemets car en effet, l’image s’anime. Cependant il n’y aucun mouvement physique, il n’est pas question là d’un travelling mécanique (dans l’espace), mais d’un « travelling optique ». Ce terme est également utilisé pour parler de zoom. La différence avec un travelling me direz-vous ? Je vous invité à revoir l’effet des focales sur les perspectives, sur les relations entre le sujet et le décor. Un travelling nous rapproche du sujet. Un zoom nous permet de nous « focaliser » sur lui, en restant à distance.

Le Zoom, un choix difficile

Alors je me dois de vous avertir, le « zoom » a mauvaise presse. Mal utilisé, il peut rapidement faire amateur, vous risquez de faire sauter au plafond certains puristes si vous souhaitez utiliser le zoom. Il est vrai qu’il est l’outil incontournable en captation et en reportage, car quel confort ! Mais la fiction l’évite souvent, justement pour ne pas renvoyer à ces productions. Et pourtant, bien utilisé, il peut avoir un impact très fort ! Ne vous privez donc pas, mais soyez sûr de vous. Si vous l’utilisez, assumez le !

Q.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*