PETER de Nicolas DUVAL – Le Court du Mois

pertinence.retinienne/ juillet 3, 2019/ Le Court Du Mois/ 1 comments

Le premier court métrage que je vais vous présenter est Peter de Nicolas DUVAL. J’ai découvert ce film et son réalisateur lors du Festival du Film Fantastique de Menton cette année. Produit en 2012 par Fisheye Films, j’ai été impressionné par ses qualités techniques et artistiques. On a rarement l’occasion de voir des court métrages de 12min qui ont de quoi faire rougir les plus gros blockbuster Américain. Je vous laisse le savourer, on en parle juste après avec Nicolas DUVAL.

 

INTERVIEW : Rencontre avec Nicolas DUVAL, Réalisateur de Peter

 

Nicolas DUVAL, Réalisateur de Peter

Quentin (PR) : Salut Nicolas, et merci beaucoup d’avoir accepté cet entretien pour le site PERTINENCE RETINIENNE. Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Nicolas DUVAL (Réalisateur) : Hello a toi et a la jeune communauté pertinence rétininiennesque. Je m’appelle Nicolas Duval, je suis réalisateur, superviseur VFX (effets spéciaux) et infographiste after effects.

J’ai réalisé deux courts métrages, Ragingball et Peter, ainsi qu’une digital série pour STUDIO +, Urban Jungle. Par la suite, j’ai développé pendant 6 ans ce qui aurait dû être mon 1er long métrage, Quand on crie au loup. Malheureusement, pour des raisons financières, mon travail d’écriture et de mise en scène a été écarté et ce n’est finalement pas moi qui l’ait réalisé.

J’ai suivi un cursus « commerce international » avant d’apprendre « sur le tas », et par moi-même, la réalisation et les effets spéciaux. J’ai regardé beaucoup de tutoriels et bossé avec d’autres réalisateurs sur leur projets de court-métrages ou de clips.

Pour gagner ma vie, je fais des effets spéciaux pour des séries ou des films. En résumé, voilà qui je suis.

 

Les Personnages du film Peter

Q : On découvre aujourd’hui ton court métrage, PETER. Pourrais-tu revenir sur le cadre dans lequel tu as réalisé ce film ?

N : Je sortais de ma 1ère expérience en tant que réalisateur sur mon court-métrage Ragingball et j’avais adoré. Du coup, je me suis dit que je voulais en faire un autre.

Je travaillais a l’époque chez FISHEYE FILMS en tant qu’infographiste pour des animatiques de pub. J’ai proposé ce projet d’adaptation de la BD Peter Pan de Régis LOISEL au patron. Je voulais directement faire le long mais en discutant avec l’auteur et le producteur on s’est dit qu’il serait plus judicieux de faire un pilote afin de trouver des partenaires et des capitaux pour le long.

J’ai rappelé toute l’équipe de mon 1er film et on a commencé à bosser. On avait juste l’argent que mon producteur avait donné de sa poche, c’est-à-dire 70 000 euro pour le tournage, la post-production ne devait rien coûter.

 

Extrait du Film Peter

Q : PETER est une adaptation du conte de Peter Pan. Qu’est ce qui t’attirais dans ce récit et pourquoi as-tu voulu l’adapter ? Comment as-tu réussi à négocier les droits ?

N : Non, en fait mon film est adapté de la BD de Régis LOISEL qui est un préquel de l’oeuvre de James BARRY, Peter Pan. R. LOISEL a créé son histoire car, plus jeune, il s’était toujours demandé d’où venait ce petit garçon.

J’adore cette histoire car elle est plus sombre que l’œuvre de Disney. C’est vraiment un beau récit, celui d’un enfant vivant dans un monde dur et qui est obligé de sur-développer son imaginaire pour échapper au quotidien et survivre. Une œuvre très moderne et actuelle.

Au-delà de l’aspect graphique de LOISEL que j’adore c’est donc une magnifique histoire. J’avais tout pour mon 2ème court métrage. Du coup, j’ai écrit un pilote qui pouvait se tenir et je voulais mettre en scène plusieurs personnages de l’histoire.

Pour R.LOISEL et les droits, j’ai juste eu son accord, et la promesse que si un long métrage devait se tourner un jour, j’en serais le réalisateur. Il a été génial et toujours ouvert pour me conseiller. Ça a été une collaboration simple et constructive.

 

Photo de Tournage du film Peter

Q : Dans Peter, il est assez difficile de faire la part entre effets spéciaux et prise de vues réelles. D’après toi quelle est la proportion de chacun sur la totalité du film ? Comment as-tu travaillé pour mêler les deux de façon si transparente ?

N : Merci, ça fait plaisir d’entre ça. Ça a été dur car peu de budget. Du coup, comme sur mon 1er court métrage, je me suis entouré d’étudiants venant d’écoles d’effets spéciaux.

A mon sens il y a 70% de plan truqués. D’ailleurs, à l’époque, on s’était fait la remarque avec les 4 infographistes avec qui je bossais : on a plus de plans truqués en un court métrage que dans le 1er Jurrasic Park.

On a passé 2 ans après le tournage pour faire les effets spéciaux car beaucoup de gens ont abandonné la 1ère année. La difficulté des plans demandait un investissement que certains ne pouvaient pas se permettre dans ce système « court métrage pas payé ». La 2ème année, on a repris tous ces plans non abouti ou pas génial avec 4 étudiants de Rennes. Je suis parti là-bas et on a travaillé 1 an ensemble.

 

Photo du Tournage Peter

Q : Tu m’as dit tout à l’heure que Peter était un pilote pour trouver des partenaires et des capitaux. Où en es-tu de ce projet de long métrage aujourd’hui ? Est-il écrit ?

N : Oui, tout à fait, c’est un pilote qui devait servir à intéresser des producteurs français susceptibles de produire ce genre de film. Il y a eu beaucoup d’intérêt, j’ai rencontré Thomas Langmann, Luc Besson, Marc Missonnier, Alain Goldmann… Mais à l’époque, l’auteur voulait peut-être trop « tout diriger », du coup ça ne s’est pas fait.

Le long est donc écrit mais en stand-by… Régis, à mon sens, n’est pas encore prêt à voir ses œuvres être adaptées. La preuve en est : aucune n’a encore été tournée en film alors qu’il a des BD magnifiques.

 

Affiche du film Peter de Nicolas DUVAL

Pour aller plus loin

  • Nicolas est friand de Making Off ! Il m’a avoué avoir appris énormément en regardant des making-off de Peter Jackson. Donc évidemment, PETER a son Making Off ! Je vous invite à le découvrir ici !

  • Et si comme moi, ce court métrage vous a donné envie de découvrir l’univers de Régis LOISEL, vous pourrez trouver très facilement les 6 albums de la série de BD Peter Pan :

Tome 1Tome 2Tome 3Tome 4Tome 5Tome 6

Enfin, si vous avez des questions à poser à Nicolas, n’hésitez pas à laisser un commentaire, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Q.

Share this Post

1 Comment

  1. Pingback: Un an de Court Métrage ! | Pertinence Rétinienne

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*