La Règle des Tiers

Pertinence.retinienne/ août 19, 2019/ Articles Techniques/ 0 comments

Après l’article sur les échelles de plans, je me suis dit qu’il serait intéressant de vous parler rapidement d’une des règles les plus connues en composition : la Règle des Tiers.

Film : Le Chant des Comètes

Définition

La règle des tiers est une aide à la composition picturale qui stipule que les lignes de tiers verticaux et horizontaux forment 4 lignes de forces et leurs intersections 4 points de forces de l’image. Ainsi, si l’on construit la composition d’une image autour de ces quatre lignes et de ces quatre points, on obtiendrait une image aux proportions harmonieuses.

Une « règle » à respecter ?

Comme nous venons de le voir, cette règle est très simple à mettre en place. Est-ce que vous devez dès à présent appliquer cette règle dans toutes vos futurs compositions ? Ben pas forcément…

Tout d’abord, qu’entend-on vraiment par règle ? Pensons les choses dans le bon sens. Il ne s’agit pas d’une règle divine qui a été fournie avec le pinceaux du premier peintre de l’histoire. Au contraire, c’est une règle qui ne sera formulée qu’en 1797 (par John Thomas Smith pour les avides de détails). C’est donc en observant la composition de centaines d’années d’œuvres picturales, que l’on s’est rendu compte que la composition reposait souvent sur cette règle. Donc découvrez là, ça vous aidera à composer vos premiers travaux, et quand vous l’oublierez, vous vous rendrez compte que votre œil aiguisé la respectera malgré lui quand le sujet s’y prêtera.

Ensuite, comme toute règle, elle est bête et méchante. Mais pour qu’elle soit efficace il faudra l’utiliser intelligemment. Tous les sujets ne s’y prêtent pas, et d’autres règles (la symétrie par exemple) seront plus utiles selon les intentions voulues. Il faudra toujours s’adapter aux éléments présents dans votre image. Ensuite, on ne cadre pas des lignes. Il s’agit donc de faire les bons choix. Tout bêtement si un personnage regarde à gauche, mais qu’il est situé sur le tiers gauche : on respecte la règle ! Mais la composition n’est pas élégante. Du coup est-ce un bon cadrage ? Pas sûr, tout dépendra des intentions…

Film : Dédestinés

Hé oui… En « art », on ne cherche pas toujours l’élégance, l’esthétisme et la beauté. On cherche avant tout à transmettre une émotion, et une composition déséquilibrée fonctionne très bien pour transmettre un malaise.

Conclusion

La règle des tiers est une règle simple efficace que vous pouvez exploiter ou que vous utiliserez malgré vous… Mais n’oubliez pas que vous cadrez des sujets complexes, avec des intentions. Cette règle vous permettra de vous adapter aux éléments présents dans le cadre, de rendre votre composition élégante, mais aussi de la détourner pour transmettre d’autres émotions. Bref, nul n’est censé ignorer la règle, mais chacun est libre de la respecter ou pas (en composition de cadre en tout cas ;)).

Film : Le Chant des Comètes

Petit Bonus :

Règle ou règle ?

Petite réflexion personnelle sur la notion de règle. J’ai vu de nombreuses personnes voulant « briser les règles » et se révolter contre cette « règle » des tiers : « et pourquoi serions nous OBLIGER de respecter cette « règle » ». Vous remarquerez d’ailleurs que dans l’article, je joue aussi avec cette notion de « règle ». Mais en réalité, je me demande s’il s’agit bien d’une « règle », peut-être est-ce simplement une… « règle ».

Ok, là vous pensez que je disjoncte. Mais rappelez-vous l’école primaire quand vous deviez mesurer les côtés d’un carré. Vous utilisiez… une règle ! Et depuis que vous utilisez word ou maintenant Photoshop, vous savez qu’il est possible de faire apparaître des « règles ». En générale, une horizontale et une verticale, elles vous permettront de découper votre cadre selon une grille… Imaginons une grille qui découperait votre image en trois parties égales verticalement et horizontalement. Bon… Ben vous me voyiez venir… On obtient une « règle » de tiers. Et celle là, aucune raison de vouloir la briser, c’est un outil c’est tout ! 😉

Pour aller plus loin :

                                                             

Je ne peux que vous inciter à vous procurer ce livre : Composition Visuelle de David PRAKEL. Lire ce livre vous permettra d’élargir votre réflexion concernant la composition d’un cadre, en allant (beaucoup) plus loin que la « règle des tiers ». Vous verrez que de nombreux éléments rentrent en jeu dans le choix d’un bon cadre. Le livre est en plus illustré de nombreuses photographies magnifiques qui ne manqueront pas de vous impressionner !

Q.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*